Incubateur, pépinière, couveuse, coworking : quelles différences ?

Elles sont nombreuses, ces structures qui ont pour but de faciliter votre vie d’entrepreneuse. Incubateur d’entreprise, pépinière, couveuse, coworking… Vous vous posez certainement un tas de questions à ce propos. Quelle est la différence exactement ? Et puis surtout, laquelle correspond le mieux à votre projet ? 

Bonne nouvelle, Business de Meufs a rassemblé pour vous toutes les informations importantes à connaître : 

1.Pépinière d’entreprise

Si vous venez de créer votre société, et que vous aimeriez bénéficier d’un soutien, c’est la solution parfaite. 

Pépinière d’entreprise : structure visant à accueillir, accompagner, et héberger de nouvelles entreprises dans le but de favoriser leur réussite. 

Les pépinières proposent des locaux, des équipements (bureaux, salles de réunion, photocopieuses…), des services partagés avec réductions de charges, et un accompagnement personnalisé (via des formations ou des financements par exemple). 

Il en existe plusieurs types : 

  • Celles qui s’adressent à tous types de sociétés
  • D’autres qui sont spécialisées dans un domaine particulier. 
  • Et puis celles qui sont actives dans les secteurs axés sur l’innovation technologique

Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ? 

Pour faire partie d’une pépinière, vous devez remplir ces deux conditions : 

  • Votre entreprise doit avoir été créée depuis moins de deux ans
  • Si la pépinière en question est destinée à un secteur en particulier, vous devez être active dans ce même secteur. 

Comment accéder à une pépinière d’entreprise ? 

Si vous remplissez les conditions pour en bénéficier, vous pouvez alors déposer un dossier de candidature, qui sera ensuite examiné par un comité. S’il est accepté, vous devrez alors signer une convention de trois ans

2. Incubateur d’entreprise

Si vous avez envie de passer de l’idée à la création de votre société, alors vous devriez trouver votre bonheur avec un incubateur. 

Incubateur d’entreprise : structure publique ou privée, qui intervient dans la création d’entreprise, et qui a pour mission d’accompagner les entrepreneurs dans la réflexion et la mise en place de leur projet. 

Les incubateurs mettent à votre disposition une multitude de services pour vous lancer dans de meilleures conditions. Leur but est de transformer une idée innovante en entreprise performante

Ils proposent une aide par la mise à disposition de savoir-faire (business plan, brevets, accompagnement juridique, levée de fonds…), de ressources (locaux, services, technologie…), et de mise en réseau (études de marché, recherche de financements…). 

Comment pouvez-vous intégrer un incubateur ? 

Les conditions d’admission vont dépendre du type d’incubateur (public, dépendant d’une école, régional, privé, développé par une entreprise, mis en place par le CEEI). La procédure sera donc propre à chaque organisme. 

Quelles sont les conditions à remplir ? 

Que vous soyez débutante ou déjà dirigeante de votre propre entreprise, et que vous souhaitez la développer, vous pouvez en bénéficier.

Où retrouver davantage d’info ? 

Rendez-vous sur mon-incubateur.com

3.Couveuse d’entreprise

Si vous désirez plutôt tester votre projet, avant de vous lancer, dans des circonstances réelles, en toute sécurité, alors cette option est idéale. 

Couveuse d’entreprise : structure qui permet aux futurs entrepreneurs de tester en grandeur réelle si leur activité est viable, sans devoir prendre de risque. 

Les couveuses proposent notamment des formations, des conseils de spécialistes, et un accompagnement

Le gros plus ? Vous pouvez utiliser le numéro de SIRET de la couveuse pour vos tâches administratives, et vous n’avez donc pas besoin de vous immatriculer au début. Vous pouvez alors conserver votre statut ainsi que vos revenus sociaux. 

Comment pouvez-vous intégrer une couveuse ? 

Voici la marche à suivre pour bénéficier de l’aide d’une couveuse d’entreprise : 

  • Participer à une réunion d’information
  • Remplir un dossier à propos de votre projet, qui passera devant un comité de sélection, 
  • S’il est approuvé, vous signez un contrat : le CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise). Et ce pour une durée de 12 mois, renouvelable deux fois. 

Quelles sont les conditions à remplir ? 

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir plusieurs conditions : 

  • Être porteuse de projet de création ou de reprise d’entreprise
  • Être demandeuse d’emploi
  • Ne pas être salariée à temps plein
  • OU être dirigeante associée unique d’une société (EURL, SASU).

Où retrouver davantage d’info ? 

Obtenez plus d’information concernant les couveuses via : aides-entreprises.fr

4. Espace de coworking

Si vous souhaitez agrandir votre réseau, et trouver un lieu de travail agréable, le coworking est une solution idéale. 

Coworking : location d’espaces de travail partagés, basée sur le partage et la création de liens. 

Vous bénéficiez donc d’un bureau avec les services liés (salles de réunion, café, ménage…), ainsi que d’un réseau pour échanger. Vous pouvez louer durant la période de votre choix, ce qui vous permet d’être mobile. 

Comment intégrer un coworking ? 

Pour y accéder, vous devez payer la location de votre espace de travail. Vous avez souvent le choix entre différentes formules d’abonnement selon le type d’espace, les services demandés, et vos horaires.



Vous souhaitez obtenir plus d’info à propos de ces structures ? N’attendez plus, contactez-nous vite pour nous poser toutes vos questions, ou pour en discuter autour d’un café.Business de Meufs, le podcast dédié à l’entrepreneuriat au féminin, vous apporte tout l’accompagnement dont vous avez besoin !

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *